Manifs antiFarc, la voix de Bogota...

Publié le par blog-scott-tf1

Des rassemblements à Bogota et dans une quarantaine de villes colombiennes, mais aussi dans quelques 125 capitales étrangères, à l'appel bien sûr du gouvernement d'Alvaro Uribe: leitmotiv, dénoncer les Farc pour ce qu'ils sont, des terroristes. Voilà l'objectif de cette journée de lundi. Paris n'a pas échappé à la règle, une manif de 200 personnes a eu lieu au Chatelet (après qu'elle ait été déplacé sur ordre de la mairie de Paris qui ne voulait pas la voir sous ses fenêtres place de l'Hôtel de Ville).

Pour les proches d'Ingrid Bétancourt et des autres séquestrés, pas de mystère, cet appel à conspuer les Farc au moment où le fragile lien tissé via le Vénézuela donne progressivement quelques fruits (cf: les trois nouvelles libération d'otages annoncées) sert le dessein du président Uribe. Il s'agit de faire entendre une autre voix que celle de l'échange humanitaire, jusqu'à preuve du contraire la seule option possible pour récupérer  les otages sains et saufs.  Tout cela au moment où les menaces d'interventions militaires sur les zones de détentions font craindre le pire.

Publié dans blog-scott-tf1

Commenter cet article