Les ondes radio au secours d'Ingrid...

Publié le par blog-scott-tf1

Mélanie et Lorenzo ont donc pu parler directement à leur mère à 11h10 hier matin, du moins l'espèrent-ils. Ingrid avait demandé que ses deux enfants puissent lui envoyer des messages. C'est elle-même qui a révélé qu'elle écoutait RFI au fin fond de la jungle d'où elle peut capter sur un vieux transistor le programme "Amérique latine" de la radio française (dont la diffusion en ondes courtes a été pour l'occasion recentrée sur la Colombie).

Mélanie, depuis sa chambre d'étudiante à New-York, Lorenzo face aux caméras dans le studio de la Maison de la Radio à Paris, ont tous deux adressé un message émouvant à celle qu'ils n'ont pas vu depuis bientôt 6 ans. Le but était notamment de lui raconter leur vie. Le jeune homme de 19 ans, qui mesure 1,78m aujourd'hui et joue dans un groupe de rock, n'est plus le Lorenzo d'avant, le gamin de 13 ans qu'Ingrid connaissait avant d'être enlevée. Quant à Mélanie, elle a évoqué le court-métrage qu'elle a tourné avec son école, ses études mais surtout, elle a voulu l'encourager à tenir bon, coûte que coûte, par ses mots d'amour...

 

Tout cela contribue à assurer la perfusion que les proches d'Ingrid Bétancourt pensent indispensable à sa survie. Et ces messages seront lu sur la même antenne 3 fois par semaine, jusqu'à ce qu'elle soit libérée.

Publié dans blog-scott-tf1

Commenter cet article

Sarah 09/12/2007 20:45

On dirait le  le syndrome de Stockholm, tout le monde il est méchant sauf les gentils terroristes des FARChttp://www.historia-nostra.com/index.php?option=com_content&task=view&id=707&Itemid=60