Les israéliens exportent leur savoir faire...

Publié le par blog-scott-tf1

...en matière de protection rapprochée. En juillet dernier, nous avons pu visiter ce centre d'entrainement pour gardes du corps près de Tel Aviv. Tous les stagiaires étaient d'anciens militaires ou des policiers de pays étrangers se destinant à s'engager dans des sociétés de sécurité privées: 2 américains, un polonais, un italien, un irlandais étaient notamment présents... ainsi qu'un français . Ce dernier, membre d'une unité d'élite de la gendarmerie nationale à Lille prévoit de prendre une retraite anticipée pour rejoindre le privé, et peut être un jour monter sa propre structure.

Mais pour l'heure, tous les stagiaires doivent cravacher dur pour y arriver. Sur le tatami, chacun subit l'assaut d'un agresseur qui tente de s'en prendre au VIP protégé. Attaque dans le dos, sur un signe de l'instructeur, qui juge ensuite de la façon plus ou moins professionnelle dont le garde du corps testé manoeuvre et neutralise l'individu. Tout est fait pour que la situation soit réaliste. L'exercice démarre après 30 secondes de coups portés à fond sur un bouclier en mousse, pour accentuer la difficulté. Car un "bodyguard" en action doit garder toute sa lucidité en dépit du souffle court et d'un rythme cardiaque élevé. Et à ce jeu notre petit français ne se débrouille pas trop mal.

Autre exercice, le tir à balles réelles en situation d'agression. Là les israéliens montrent qu'ils ont une conception très offensive des postures de défense. Le sujet sera bientôt diffusé dans le JT.

Publié dans blog-scott-tf1

Commenter cet article

David 24/09/2007 12:13

Très intéressant de découvrir sur ce blog "l'envers du décor" et votre métier passionnant.Bonne continuation !