Manoeuvres à Paris à propos d'Ingrid Bétancourt.

Publié le par blog-scott-tf1

Le 17, Alvaro Uribe promettait au président Sarkozy de lui envoyer son homme de confiance. 5 jours plus tard c'est chose faite. Le Haut commissaire à la paix Luis Carlos Restrepo a été reçu cet après-midi à l'Elysée. Une visite bien peu médiatisée car aucun de nos confrères n'était semble-t-il au courant de sa présence depuis lundi à Paris. A 16h, M. Restrepo, accompagné de l'ambassadeur de Colombie, a participé à une réunion de travail avec les collaborateurs du chef de l'Etat avant de rencontrer ce dernier pendant plus d'une demi-heure apparemment. A sa sortie, pas de commentaire, si ce n'est celui de David Martinon, le porte-parole de l'Elysée qui m'a dit en substance que le Président avait réinsisté sur la position de la France en faveur d'une issue pacifique de la crise des otages. Restrepo lui a-t-il transmis à son tour un message du président Uribe? Oui, mais motus...

J'ai bien essayé de rattraper l'envoyé de Bogota dans la rue (photo ci-dessus), mais impossible pour le moment d'en savoir plus sur l'étrange sarabande qu'a engagée le président colombien. Lequel, à quelques jours d'intervalle, a promis un échange humanitaire avant d'ordonner à l'armée de libérer les otages par la force. Puisse la rencontre de cet après-midi avoir levé certaines des lourdes ambiguités qui pèsent sur le dossier...

 

Publié dans blog-scott-tf1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article